COVID-19 : les restaurateurs implorent l’aide du gouvernement

Drummondville, le 17 mars 2020. La COVID-19 a de forts impacts sur l’économie du Québec. Devant l’inconnu, la crainte de perdre leur restaurant et le manque d’information, les restaurateurs du Québec demandent l’aide rapide des gouvernements et des propriétaires d’immeubles pour passer à travers cette crise sans précédent.

« Actuellement, nous sommes en train d’envoyer 90 % de notre personnel en chômage. Nous souhaitons prendre les bonnes décisions, mais surtout savoir ce qui nous attend, car présentement nous n’avons aucune information concernant les aménagements ou les allégements qui seront offerts aux restaurateurs du Québec », affirme Julie Arel, propriétaire du Resto La Muse de Drummondville.

Comptant plus de 30 ans d’expérience dans la restauration, l’ancienne propriétaire du mythique Restaurant Madrid lance un mouvement pour rallier les restaurateurs des quatre coins du Québec afin de faire pression sur les gouvernements.

« Nous n’avons pas été formés pour envoyer l’ensemble de nos employés au chômage. Depuis des mois, nos établissements fonctionnaient à pleine capacité malgré le manque de personnel. Aujourd’hui, nos restaurants sont vides. À la fin du mois, nous devrons payer nos taxes, nos loyers et notre électricité. La réalité est que plupart des restaurateurs du Québec ne sont pas assez solides financièrement pour soutenir cette pression. Si nous n’avons pas d’aide, nous allons tous mourir à petit feu », ajoute Julie Arel.

Page Facebook « Sauvons nos restos et bars »

Devant l’urgence d’agir, le manque d’information et l’isolement, Julie Arel lance une initiative pour rassembler les restaurateurs du Québec. « Nous vivons tous la même réalité. Dans cette période cruciale, il faut laisser la concurrence de côté, se rassembler et pouvoir s’entraider. Pour faciliter les échanges, nous avons créé la page Facebook Sauvons nos restos/bars et employés. Cette page sera un milieu d’échanges pour les restaurateurs afin de parler de nos craintes et des solutions disponibles », ajoute la restauratrice qui se désole de ne voir aucune initiative entreprise par L’Association Restauration Québec (ARQ), outre que le relai des informations diffusées par les gouvernements.

Encourager les restaurateurs ouverts

Certains restaurants demeurent ouverts et offrent des commandes pour emporter. « Nous demandons aux gouvernements d’inviter la population à les encourager. Ils ont besoin de nous! », conclut Julie Arel.

-30-

 

Information et gestion des entrevues :
Catherine Fagnan
FAGNAN relations publiques
C : 819 473-4184 | cfagnan@fagnan.ca
Source :
Julie Arel
Propriétaire du Resto La Muse de Drummondville et ancienne propriétaire du Madrid
C : 819-479-0547
188 Rue Hériot, Drummondville