Bilan annuel de CQI: les exportateurs outillés pour devenir meilleurs!

Centre-du-Québec, le 3 juin 2021 – Cette année, plusieurs entreprises ont surmonté l’une des grandes épreuves de leur vie entrepreneuriale : la crise sanitaire. Les circonstances imprévisibles ont amené les exportateurs de l’Estrie, du Centre-du-Québec et de la Mauricie à se dépasser, voire se réinventer. Ni la situation ni les défis n’ont ralenti l’ardeur de l’équipe de Carrefour Québec International (CQI). À l’occasion de son assemblée générale annuelle, l’organisme dédié à l’exportation dresse d’ailleurs un bilan positif.

« Le fait d’être cloué au sol n’a pas été un frein au développement de nos entreprises. Au contraire, la plupart des entrepreneurs avec lesquels nous travaillons ont développé de nouveaux marchés cette année. Motivées et créatives, plusieurs entreprises ont profité de la situation pour revoir et consolider leur plan d’intervention et d’exportation à l’international, question de sortir plus fortes et mieux outillées de cette pandémie. Au total, nous avons effectué 1071 interventions auprès de 283 entreprises différentes. Parmi celles-ci, 46 ont obtenu des services-conseils de haut niveau », explique la directrice générale de CQI, Catherine Gervais.

Se réinventer pour mieux aider

Comme toutes les entreprises, l’équipe de CQI s’est adaptée rapidement afin de soutenir sa clientèle exportatrice dans cette période de bouleversements. « Dès le début de la pandémie, plusieurs entreprises ont fait appel à nos services d’accompagnement pour se préparer rapidement à la relance. Notre approche flexible, variée et surtout très adaptée aux besoins des entreprises exportatrices a pu faire une différence pour nombre d’entre elles.

Privés de déplacements et de rencontres, nous avons développé des projets spéciaux à distance. Par exemple, nous avons mis sur pied une Mission sous forme de rencontres virtuelles entre le Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) et des entreprises de la région de Magog, en collaboration avec une multitude de partenaires. Nous sommes ravis d’avoir pu annoncer rapidement des résultats positifs, entre autres, la conclusion d’un partenariat entre une entreprise de Magog et de la Belgique.

Une série de webinaires sur des sujets aussi variés que pertinents, comme les produits financiers, les stratégies de marketing international et les douanes, a été lancée. CQI se positionne d’ailleurs maintenant comme un expert formateur à l’international.

Enfin, deux cohortes d’accompagnement ont été mises sur pied pour structurer les ventes à l’international. La première se déploie dans le secteur agroalimentaire en collaboration avec le MAPAQ et la seconde avec les créneaux ACCORD Bois du Centre-du-Québec, de l’Estrie et de la Mauricie », ajoute Catherine Gervais.

Podcast « Les exportants »

Carrefour Québec International a également pris place derrière et devant la caméra en lançant sa série de baladodiffusions: Les exportants! Chaque épisode de 30 minutes permet de découvrir des personnes aux expériences variées : entrepreneurs, partenaires, professionnels et experts en exportation. Les discussions portent sur les multiples facettes de l’exportation, les connaissances à acquérir et les outils actuels qui soutiennent et facilitent la commercialisation de produits sur des marchés hors Québec et à l’international.

Les exportateurs en action

CQI a sondé les entreprises avec lesquelles elle collabore en Estrie, au Centre-du-Québec et en Mauricie afin de mesurer l’impact de la pandémie et des actions entreprises. Le constat : les exportateurs ont solidifié leurs stratégies cette année.

  • 50 % ont augmenté ou maintenu leur chiffre d’affaires;
  • 58 % ont augmenté leurs ventes à l’international;
  • 69 % ont diversifié leurs marchés au cours de la dernière année;
  • 27 % ont commencé à exporter en 2020-2021;
  • 77 % ont augmenté ou maintenu leurs investissements.

« La majorité des exportateurs a dû composer avec l’incertitude, des délais supplémentaires de transport, un approvisionnement difficile et un manque de personnel. Nous n’avons eu d’autre choix que de revoir notre approche client et nos relations d’affaires. Dans l’ensemble, nous avons vécu des bouleversements qui nous ont en quelque sorte unis. Les marchés internationaux demeurent intéressants pour les entrepreneurs du Québec. Nous sommes résilients et combattants. Nous croyons en notre capacité d’être les meilleurs pour prendre notre place au sein de nos industries », mentionne le président du conseil d’administration Yves Boisjoli, également président de l’entreprise HumanWare.

Objectifs pour la prochaine année

L’équipe de CQI planche déjà sur de nouveaux projets. « Nous avons très hâte de revoir nos clients. Nous sommes présentement en discussion avec IDÉ Trois-Rivières pour soutenir une cohorte d’entreprises. Notre Podcast « Les exportants » prendra d’ailleurs une tournure très intéressante dans quelques semaines. Bref, il y aura plusieurs annonces à venir! », conclut Mme Gervais.

– 30 –