L’ancien abattoir Levinoff-Colbex vendu

Saint-Cyrille-de-Wendover, le 20 juin 2018.  Près de six mois après avoir annoncé être en discussion avec la société Chanvre indien du Québec inc., voulant s’implanter sur le site de l’ancien abattoir Levinoff-Colbex, la Municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover confirme en avoir ratifié la vente le 19 juin dernier.

La mairesse de Saint-Cyrille-de-Wendover se dit heureuse de cette transaction conclue avec une société de gestion immobilière détenue par Mme Marie-Ève Parenteau, dont le principal locataire de l’emplacement acquis sera Chanvre indien du Québec inc. Elle a d’ailleurs souhaité la bienvenue au nouveau citoyen corporatif qu’elle qualifie d’important pour la municipalité. « Nous sommes très heureux de voir arriver un projet qui stimulera notre économie. L’implantation d’une nouvelle entreprise sur notre territoire permettra la création d’emplois bien rémunérés, l’avènement de nouvelles familles à Saint-Cyrille et la rétention de celles déjà présentes. Elle stimulera sans doute la demande auprès des promoteurs des deux nouveaux développements domiciliaires du 3e Rang de Simpson en préparation actuellement », affirme Mme Hélène Laroche.

Le 30 janvier dernier, la municipalité avait tenu une séance d’information publique afin d’informer la population qu’un projet d’installation ultramoderne et sécurisée de culture et de transformation de chanvre et de cannabis était en discussion.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. La vente de l’ancien immeuble Levinoff-Colbex et des deux terres adjacentes, dont la municipalité est propriétaire depuis 2014, comporte plusieurs avantages. « Cette transaction permet à la municipalité de dégager un certain montant de bénéfices pour initier des investissements municipaux futurs prévus dans notre planification stratégique 2017-2021. Elle justifie les frais déboursés à ce jour depuis l’acquisition de l’ancien abattoir, frais qui sont entièrement récupérés. Nous n’aurons plus à défrayer pour l’entretien et les opérations associées au bâtiment. De plus, selon les investissements prévus et annoncés lors de la présentation de l’entreprise en janvier dernier, la valeur foncière globale devrait augmenter de même que les revenus de taxes harmonisés à celle-ci », conclut la première magistrate.

– 30 –

Source :

Mario Picotin
Directeur général
Municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover
(819) 397-4226 poste 27 | dir.generale@stcyrille.qc.ca

Vignette photo: Mme Hélène Laroche, mairesse de Saint-Cyrille-de-Wendover